L’épicondylite

Épicondylite: Ilustration De La Douleur Au Coude - Patiente Qui Tient Son Bras Au Niveau Du Coude Avec L'autre Main - Blogue

Sommaire

L’épicondylite, latérale ou médiale, est une inflammation ou des microlésions qui touchent les tendons au niveau du coude.

Plus particulièrement, l’épicondylite latérale, qui est la forme la plus courante de cette blessure, est celle qui cause une douleur au coude du côté externe de l’articulation.

Cet article porte sur l’épicondylite du coude latérale. Notamment, on parle ici:

  • De quoi s’agit-il?
  • Qui peut avoir cette forme de tendinite au coude? et comment?
  • Les symptômes qui peuvent être ressentis
  • Les traitements qui peuvent la guérir, etc.

C’est quoi une épicondylite?

Anatomie

Le coude est le point de rencontre du bras avec l’avant-bras. Principalement, cette articulation est formée par trois os: l’humérus, le radius et le cubitus.

Image Qui Illustre L'anatomie Du Coude: Os - Muscles - Tendons

Du côté latéral (extérieur) du coude, au bout de l’humérus, il y a une saillie osseuse qui s’appelle l’épicondyle latéral. Celui-ci sert à attacher les muscles extenseurs du bras à l’humérus, par le biais des tendons.

Description

L'Épicondylite est une forme de tendinite du coude. Ce type de blessure aux tendons du coude peut avoir deux formes:

  • Épicondylite latérale ou externe
  • Épicondylite médiale ou interne, parfois appelée une épitrochléite

Nous parlons dans ce texte de l’épicondylite latérale, couramment appelé Tennis Elbow en anglais. C’est la forme la plus coutante parmi les deux. 

L’épicondylite latérale résulte d'un surmenage ou d'une sollicitation exagérée des muscles extenseurs du poignet. 

Image Qui Illustre Une Épicondylite Latérale - Tennis Elbow Au Niveau Du Tendon Extenseur Commun

Il s’agit d’une inflammation ou des petites lésions aux tendons qui relient l'os situé sur la face externe du coude, ou l'épicondyle latéral, aux muscles de l'avant-bras.

Des faits

  • Peu fréquente, l’épicondylite du coude affecterait 1 à 2 % de la population générale[i].
  • Elle peut atteindre jusqu’à 10% des femmes âgées entre 30 et 50 ans[ii]
  • Au Québec, Canada, selon les chiffres de 2020 de la commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), 2.7% des travailleurs ayant subi un accident de travail admissible ont été atteints d’une épicondylite latérale ou médiale[iii].

Qui est touché par l’épicondylite latérale?

En réalité, ce n'est plus la pratique sportive seulement qui provoquerait une épicondylite, mais bien une activité professionnelle ou personnelle particulières. 

En fait, l’épicondylite latérale peut être causée par certaines activités ou certains métiers qui impliquent des mouvements répétitifs et vigoureux. Plus particulièrement, ceux où il y a une surutilisation des muscles de l’avant-bras, ou une extension répétitive du poignet et de la main. 

Parmi les personnes les plus exposées à une épicondylite, on distingue: 

  • Les personnes qui pratiquent un sport de raquette comme le tennis, le badminton, etc. Dans la plupart des cas, cela est dû à une mauvaise pratique, où à un geste mal exécuté, comme le revers, qui peut entrainer à la longue un traumatisme au niveau du coude.
  • Celles qui œuvrent dans certains métiers manuels, dont : les peintres, les plombiers, les charpentiers, les travailleurs de l'automobile, les cuisiniers ou même les bouchers.

Causes de l’épicondylite du coude

La cause principale de l'épicondylite latérale, une sorte de tendinite du coude externe, est en réalité un geste répétitif, et moins ergonomique, qui implique l’extension du bras dans la vie professionnelle, ou personnelle. 

Des petites blessures vont ainsi apparaître au niveau du tendon. Ces microtraumatismes à répétition entraînent une perte d'élasticité du tendon, et à la longue peuvent provoquer une inflammation ou une tendinite du coude.

Qu'est-ce qui provoque une épicondylite?

Certains mouvements peuvent favoriser l’apparition d’une épicondylite du coude. Par exemple: 

  • La flexion du poignet avec rotation de l'avant-bras en même temps
  • La préhension forte combinée avec une rotation de l'avant-bras vers l'intérieur, ou l'extérieur
  • Des mouvements effectués pour frapper des objets ou encore lancer, etc. 

Tous ces mouvements, exercés de manière répétitive, dans la mauvaise position, nécessitant trop de force, et sans repos, sont susceptibles de provoquer une épicondylite au coude. 

Ainsi, l’épicondylite peut par exemple apparaître dans certaines professions, chez des personnes utilisant des outils vibrants, suite à une utilisation prolongée de la souris sans temps de repos. 

Dans des cas bien plus rares, elle est aussi provoquée par une chute, un faux-mouvement ou un autre traumatisme direct sur le coude.

Épicondylite: symptômes

Douleur au coude

Le premier symptôme d’une épicondylite latérale est la douleur au coude. 

Il s'agit d'une douleur localisée sur le bord latéral de l’articulation, c’est-à-dire du côté extérieur de l'avant-bras. La zone sera ainsi particulièrement sensible au touché. 

Au début, la douleur peut être légère et intermittente. Si elle n'est pas traitée adéquatement et à temps, elle peut s’intensifier de manière progressive, et dans certains cas peut devenir chronique.

Perte de force

La douleur peut ainsi devenir très handicapante dans la vie quotidienne pour effectuer des gestes simples, comme déboucher une bouteille ou encore serrer la main. 

Les objets peuvent également avoir tendance à nous échapper des mains. Les mouvements du coude peuvent même être limités et la force de préhension diminuée, voire douloureuse.

Œdème au coude

De plus, un œdème ou un gonflement de la zone touchée par l'épicondylite est parfois observé chez certains patients.

Épicondylite: traitement

Il faut savoir que dans plus de 90 % des cas, un traitement conservateur et progressif suffit pour guérir une épicondylite. L'intervention chirurgicale est donc plus rare.

Mettre le coude au repos

Le traitement de cette tendinite au coude consiste donc dans un premier temps à mettre la zone affectée au repos.

Attelle ou bracelet pour épicondylite

Une attelle pour coude ou un bracelet pour épicondylite peuvent donc être particulièrement utiles pour soigner ce type de blessure au coude.

Bracelet Pour Épicondylite Porté Par Un Homme - Vue Du Bras Au Complet

Ils vont en effet aider à mettre les muscles et les tendons blessés au repos, pour favoriser leur guérison. 

De plus, le bracelet pour épicondylite maintient le coude dans une position adéquate, et permet de prévenir d'autres complications. Il va ainsi diminuer la surcharge traumatisante au niveau des tendons.

Antidouleurs et anti-inflammatoires

Des médicaments antidouleurs (antalgiques), ainsi que des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, peuvent être prescrits pour soulager l’épicondylite.

Injections de stéroïdes

Dans certains cas, l'injection de stéroïdes (des infiltrations), comme la cortisone, peut s'avérer nécessaire pour soulager la douleur au coude.

Exercices

Des séances de physiothérapie sont souvent recommandées avec le traitement de l’épicondylite. 

Cela va aider à renforcer le tendon, tout en étirant les muscles. Ces exercices peuvent s'accompagner de massages.

Chirurgie

Si les traitements conventionnels ne fonctionnent pas après 12 semaines, ou si la douleur intense et l’enflure demeurent présentes, votre médecin peut avoir recours à la chirurgie pour réparer les tendons et les muscles suite à une épicondylite. 

Donc, l’opération de l’épicondylite consiste à extraire les muscles et les tendons touchés, et de les remplacer par d’autres tissus en santé. 

En général, s’il n’y a pas d’autres complications, cette intervention prend la forme d’une chirurgie ambulatoire (chirurgie d’un jour).

Épicondylite du coude: temps de guérison

Le temps de guérison après une épicondylite du coude peut varier entre 6 à 12 semaines, selon le patient et le stade de la blessure.

Prévention des récidives

Pour mettre en place un traitement d’épicondylite vraiment efficace, avec le port d’une orthèse pour épicondylite, il s'agit d'éviter les récidives. 

Pour cela, il est donc fortement conseillé d'arrêter la pratique sportive ou les gestes à l'origine du traumatisme. 

Si cela n'est pas possible, il faudra veiller à reprendre les activités progressivement, sans forcer, en alternant avec des périodes de repos. 

Il s'agit en effet d'éviter les mouvements répétitifs sur le long terme, de surveiller sa posture, et de la modifier le cas échéant. 

Enfin, le port d’une attelle pour coude, même après la guérison, durant l'activité à l'origine du traumatisme peut s'avérer utile.

Épicondylite: mouvements à éviter

La douleur peut être ressentie le plus lorsque le coude est plié et fait face à une résistance. Même constat si les doigts sont redressés devant une résistance. 

Ainsi, pour limiter les douleurs au coude, ces mouvements doivent être évités au maximum.

Réponses à des questions courantes

Pourquoi une épicondylite ne guérit pas?

Trois raisons peuvent justifier pourquoi l’épicondylite ne guérit pas adéquatement, et pourquoi les douleurs au coude et les autres symptômes persistent:

  1. Le patient n’a pas suivi adéquatement les traitements prescrits pour soigner l’épicondylite au coude
  2. Bien qu’il y ait eu une certaine guérison, le patient ne s’est pas protégé le coude en portant une attelle pour épicondylite, ou en évitant les mouvements qui peuvent causer une surcharge des tendons
  3. L’épicondylite est à un stade avancé, elle peut donc nécessiter une chirurgie pour la guérir

Comment dormir avec une épicondylite?

Si l’épicondylite vous cause une douleur la nuit, alors pour se protéger le coude et le maintenir dans une bonne position, vous pouvez porter un bracelet pour épicondylite.

Est-ce qu'une épicondylite peut revenir?

Oui définitivement! S’il n’est pas traité de manière adéquate, ou si les muscles et les tendons ne sont pas bien protégés au travail ou dans le sport, même après la guérison, le patient peut connaître une rechute.

Quelle coudière pour épicondylite du coude?

Pour soigner une épicondylite au coude, le patient peut porter ces types de coudière :

  • Bracelet pour épicondylite: cette attelle est faite assez mince et épurée. La plupart des modèles sont ajustables avec du velcro.
  • Attelle pour coude de compression avec des coussinets latéraux

 Attelle Coude Pour Soulager Une Épicondylite - Couleur Noire - Portée Par Un Homme - Vue Torse Et Bras

 

En résumé

L’épicondylite latérale et l’épicondylite médiale, sont deux formes de tendinite pouvant toucher les tendons et les muscles du coude. 

Plus particulièrement, l’épicondylite du coude externe (ou latérale), qui est la forme la plus répandue des deux et touche 1% à 2% de la population, se manifeste principalement par des douleurs au coude au niveau de l’épicondyle latéral. 

Pour bien guérir de cette blessure, il est indispensable de suivre le traitement prescrit par votre médecin, de limiter les mouvements qui peuvent l’aggraver, et de protéger le coude en tout temps avec une attelle ou un bracelet pour épicondylite. 

 

Référence

  • Johns Hopkins Medicine, hopkinsmedicine.org, Lateral Epicondylitis (Tennis Elbow).
  • Johns Hopkins Medicine, hopkinsmedicine.org, Medial Epicondylitis (Golfer's and Baseball Elbow).
  • The American Society for Surgery of the Hand, assh.org, handcare, Tennis Elbow - Lateral Epicondylitis, 2017.
  • National Library of Medicine, ncbi.nlm.nih.gov, Lateral epicondylitis of the elbow, Alfonso Vaquero-Picado, Raul Barco, and Samuel A. Antuña, November 22, 2016.
  • Canadian Center for Occupational Health and Safety, CCOHS, ccohs.ca, Diseases, Disorders and Injuries, Tennis Elbow, last revised on July 2, 2019.
  • Mount Sinai, mountsinai.org, Health Library, Tennis Elbow, reviewed by C. Benjamin Ma, MD, Professor, Chief, Sports Medicine and Shoulder Service, UCSF Department of Orthopaedic Surgery, San Francisco, CA., also reviewed by David C. Dugdale, MD, Medical Director, last reviewed on September 20, 2022.
  • American Academy of Family Physicians, familydoctor.org, Tennis Elbow, Last updated on September 6, 2018.
  • National Library of Medicine, ncbi.nlm.nih.gov, Tennis Elbow, Benjamin K. Buchanan; Matthew Varacallo, Last updated on November 7, 2022.
  • Centre Canadien D’hygiène et Santé de Travail, CCOHS, ccohs.ca, Maladies et lésions, Épicondylite

Autres sources:

[i] National Library of Medicine, ncbi.nlm.nih.gov, Tennis elbow. Anatomical, epidemiological and therapeutic aspects, J A Verhaar. 1994.

[ii] National Library of Medicine, ncbi.nlm.nih.gov, Tennis elbow. Anatomical, epidemiological and therapeutic aspects, J A Verhaar. 1994.

[iii] Statistiques sur les lésions attribuables aux troubles musculosquelettiques (TMS) en milieu de travail 2017-2020, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Dernière mise à jour de cet article

Cet article a été révisé et mis à jour le 25 février 2024.

Catherine Adams

Biographie de l'auteur de l'article

Catherine Adams

Catherine Adams est une rédactrice spécialisée possédant une décennie d'expérience dans la rédaction d'articles éducatifs spécialisés pour la clientèle de Groupe Soins à Domicile.

Cette expertise est alimentée par des cours de physiothérapie et une veille constante sur les nouvelles tendances et publications scientifiques relatives aux bas de compression, attelles et orthèses corporelles, ainsi qu'aux équipements destinés aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées

Ses articles et blogs, basés sur des cas pratiques, ses connaissances techniques et des sources fiables, fournissent des analyses approfondies sur l'utilisation et les bienfaits des produits orthopédiques, ainsi que des informations pertinentes sur les pathologies qui requièrent leur usage.

Retour au blog